Palmarès des cégeps du Journal de Québec et du Journal de Montréal - Le Cégep de Baie-Comeau déplore la parution de ce classement | Cegep de Baie-Comeau - APPRENDRE AUTREMENT

Palmarès des cégeps du Journal de Québec et du Journal de Montréal - Le Cégep de Baie-Comeau déplore la parution de ce classement

En réaction au palmarès des cégeps, publié dans le Journal de Québec et le Journal de Montréal le 15 février dernier, le Cégep de Baie-Comeau tient à exprimer son désaccord quant à cet exercice qui vient mettre davantage en concurrence et en comparaison les établissements d’enseignement collégiaux, qui pourtant sont tous voués à la même mission : assurer la réussite éducative de leurs étudiantes et de leurs étudiants.
 
Bien que son positionnement soit intéressant pour certains de ses programmes, le Cégep de Baie-Comeau déplore le fait que seul le taux de diplomation ait été considéré pour la production de ce cahier.
 
« Tous les étudiants n'ont pas le même parcours et les mêmes défis lorsqu’ils effectuent des études collégiales et en tant que maison d’enseignement, nous avons le devoir de les inciter à persévérer, de les guider et de les accompagner à chacune des étapes de leur réussite, et ce, même s’ils n’atteignent pas leur diplôme dans les délais prévus. Il est donc réducteur de classer des établissements d’enseignement sur cette simple base puisqu’elle ne traduit pas toute la complexité de la question de la réussite au collégial et de qualifier cet exercice de portrait est trompeur », a exprimé le directeur général de l’établissement, monsieur Claude Montigny. 
 
Le Cégep de Baie-Comeau tient à insister sur les éléments suivants :
  • La moyenne du taux global de réussite de l’établissement pour les cinq dernières années scolaires (2014-2019) est de l’ordre de 88,75 %.
  • Le taux de diplomation ne représente qu’une partie de la mesure de la réussite au collégial. Ce qu’il importe aussi de considérer c’est le profil scolaire et personnel des étudiants qui fréquentent un établissement et ces données ne sont nullement considérées.
  • La persévérance scolaire est au cœur de la mission des cégeps. Or, celle-ci est intimement reliée à la motivation de l’étudiant, qui peut choisir de quitter le collège en tout temps pour le marché du travail. Le premier critère pour choisir un cégep devrait donc être lié aux considérations et aux intérêts personnels du jeune. 
  • Tous les cégeps sont animés par le désir d’offrir un enseignement de qualité. 
  • Tous les programmes d'études sont élaborés avec des représentants du marché du travail pour s'assurer de leur arrimage avec la réalité des milieux. Le dernier sondage effectué par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur auprès des employeurs établissait à 93 % leur taux de satisfaction par rapport aux diplômés du collégial. 
  • Les cégeps sont tous conscients de la nécessité de faire en sorte qu'un plus grand nombre d’étudiants obtiennent leur diplôme. C’est cependant une responsabilité qu’ils partagent avec plusieurs acteurs de la société, dont les employeurs, mais aussi avec les étudiants eux-mêmes, qui sont les premiers acteurs de leur propre réussite. C’est particulièrement vrai à l’enseignement supérieur. 
 
En terminant, à quelques semaines de la date de fin du premier tour des admissions, qui est le 1er mars, le Cégep de Baie-Comeau est persuadé que les élèves et leurs parents ne remettront pas en question le fait de fréquenter l’établissement en raison de ce classement. La réputation du Cégep est basée, depuis plusieurs années, sur son approche personnalisée, la qualité de son enseignement et ses mesures de soutien à la réussite, et ce, aucun classement ne pourra lui enlever.
 
- 30 -
 
Source : 
Isabelle Savard - Coordonnatrice – Communications, marketing et recrutement
418 589-5707, poste 346 / 418 297-6335